18 juin 1940,l'appel à la résistance

Accueil

Il y a 70 ans, le Général de Gaulle lançait son appel à la Résistance. Celle-ci va naître, dès les premières heures, isolée et désordonnée. Avant même que l’armistice ne soit signé, les premiers refus de cesser la lutte se manifestent le 17 juin 1940, date de la demande officielle d’armistice du gouvernement français.
L’appel du Général de Gaulle va être fédérateur à plusieurs titres. Il est une voix politique qui émerge face aux positions du gouvernement français et qui sera progressivement reconnue par l’ensemble des Alliés. Il est fédérateur, puisque des milliers de compatriotes vont rejoindre les rangs des « Français Libres » de Londres et que, progressivement, les territoires de l’Empire vont se rallier à eux. Il est aussi le point de départ d’un combat impitoyable mais vital, qui coûta la vie de milliers de Français et de Françaises, celui de l’unification progressive, militaire puis civile et politique, de la Résistance contre les nazis. Unification qui prend corps, en mai 1943, quand les « Français Libres », les mouvements de résistance intérieure, les syndicats et les partis politiques constituent le Conseil National de la Résistance. Le programme, feuille de route de la République française, qui naîtra de cette union de toutes les résistances fait partie du bloc constitutionnel de notre Ve République.

Cet anniversaire est donc celui de l’Appel et de la Résistance française au nazisme, mais aussi celui de toutes les résistances à toutes les formes de totalitarisme. C’est aussi celui de la République exemplaire du Conseil National de la Résistance qui fut restaurée à l’issue de cette lutte.

Le livre présente, à travers l’engagement et la personnalité de Charles de Gaulle, la chronologie complète des événements de 1939 à 1945 : la constitution des Forces Françaises Libres et leur épopée sur tous les fronts de la Seconde Guerre mondiale d’une part et les réseaux, mouvements et maquis de la Résistance intérieure d’autre part jusqu’à leur unification, la constitution du C.N.R. et la victoire finale contre l’envahisseur nazi.

Le livre est accompagné d’une frise murale en trois parties pour une chronologie complète (dimensions 40 x 180 cm bout à bout) renvoyant au contenu du livre (et inversement).